SCPI et OPCI : quelles sont les différences ?

Lorsque l’on souhaite investir dans l’immobilier sans pour autant avoir à gérer son ou ses biens, il est possible d’avoir recours à des produits qui permettent de faciliter la gestion au quotidien, tels que les SCPI ou les OPCI. Quelles sont les principales différences entre ces deux solutions ?

 

Pourquoi investir dans une SCPI ou un OPCI ?

Pour l’un comme pour l’autre, ces produits immobiliers non cotés sont des solutions pratiques et avantageuses pour les investisseurs. En effet, ils permettent d’investir dans l’immobilier et d’acquérir un patrimoine foncier sans pour autant devoir assumer la gestion de ce parc. Les SCPI permettent en outre d’obtenir des rendements relativement élevés, et sont assez populaires chez les Français depuis une dizaine d’années.

Qu’est-ce qu’une SCPI ?

Une SCPI est une Société civile de placement immobilier. Il s’agit d’une société spécialisée dans la gestion immobilière professionnelles, qui permet à plusieurs personnes ayant acheté des parts dans la société de toucher des revenus locatifs (loyers et avantages fiscaux). On parle alors d’une structure d’investissement de placement collectif.

Quels sont ses avantages ?

Le but d’une SCPI est d’acheter, puis de louer et gérer des biens immobiliers uniquement professionnels, dans le but de collecter des revenus pour les différents associés. La société s’occupe alors de toute la gestion du patrimoine immobilier : trouver les biens à acquérir, gérer le parc immobilier, collecter les loyers puis reverser les revenus aux associés, c’est-à-dire aux personnes qui détiennent des parts dans la société. La fiscalité qui s’applique aux SPCI est celle appliquée aux revenus fonciers. Bon à savoir, il est possible de financer son investissement dans une SPCI à crédit, le montant minimum d’investissement dans une part étant de 5 000€.

Qu’est-ce qu’un OPCI ?

Un OPCI est un organisme de placement collectif immobilier, qui s’adresse aux institutionnels comme aux particuliers. Il s’agit ici d’un placement immobilier géré par une société de gestion, qui fonctionne comme une SCPI.

Quelles différences avec une SPCI ?

La principale différence avec une SPCI réside dans la nature des achats : ils ne sont ici pas obligatoirement d’immobilier professionnel, mais également de produits monétaires, financiers et boursiers.  De même, les investisseurs qui souscrivent à un OPCI se doivent de conserver au minimum 10% de liquidités, afin de se prémunir des éventuelles reventes de leurs parts par les autres investisseurs. C’est alors l’OPCI qui rachète les parts grâce à ces revenus disponibles. Enfin, les OPCI sont plus accessibles que les SPCI, le montant pour acquérir une part dans l’organisme étant situé entre 10 et 100€. Ils sont cependant moins nombreux que les SCPI et offrent donc moins de variété.

Pour toute demande d’information, nous vous proposons de contacter l’agence Avisofi la plus proche de chez vous, en cliquant sur la carte des agences de courtiers en prêts immobiliers.

Par | 2018-04-16T09:39:01+00:00 16 avril 2018|A la Une, Immobilier|0 commentaire

Laisser un commentaire