Vous investissez dans le locatif ? Calculez la rentabilité de votre bien

Lorsque l’on choisit d’investir dans l’immobilier, l’un des critères à prendre en compte est la rentabilité de l’action. Dans cet article, nous verrons comment calculer la rentabilité d’un investissement dans l’immobilier locatif et quels sont les paramètres pour l’obtenir.

 

Qu’est-ce que la rentabilité d’un bien ?

Premièrement, sachez qu’un investissement dans l’immobilier ne se résume pas à la simple équation « capitaux investis – loyers locatifs perçus ». En effet, ce type d’action engendre des rentrées et sorties d’argent successives, qu’il faut prendre en compte sur le long terme. L’achat d’un bien immobilier qui a vocation à être loué n’est pas rentable dès la première année, et cette rentabilité évolue au fil des ans.

 

Il faut donc prendre en compte plus de paramètres, du côté des entrées comme des sorties d’argent. Côté dépenses, il y a notamment les frais liés aux travaux, les charges, mais aussi les impôts, le remboursement de l’emprunt si crédit il y a, et les contributions sociales. A l’inverse, n’oubliez pas de prendre en compte d’éventuelles réductions d’impôts et autres aides financières. Ceci vous permettra alors d’évaluer les flux de trésorerie pour chaque année.

 

Quelle est la rentabilité brute d’un bien locatif ?

 

Dans un premier temps, calculez le coût réel de l’achat de votre bien : additionnez le prix d’achat du bien immobilier, auquel vous ajoutez les éventuels travaux à réaliser, ainsi que les frais d’agence et de notaire engendrés lors de la transaction.

La rentabilité brute annuelle se calcule ensuite en pourcentage, grâce à deux paramètres principaux : le coût réel d’achat du bien (l’investissement), ainsi que le loyer annuel perçu par le propriétaire.  Ainsi, il vous suffit de diviser la somme des loyers mensuels x 12 par ce coût d’achat. Vous obtiendrez alors une somme qui ne prend en compte les contributions sociales, impôts et autres frais à la charge du propriétaire, et qui est donc à relativiser.

 

Comment calculer la rentabilité nette d’un bien locatif ?

 

La rentabilité nette est plus représentative de ce que vous rapportera vraiment votre investissement. Elle se calcule en déduisant à la rentabilité brute l’ensemble des impôts (taxe foncière, etc.), des charges non récupérables sur le locataire (frais de copropriété, frais de gestion) et des contributions sociales obligatoire, qui incombent au propriétaire. Vous pouvez également faire le calcul en prenant en compte le calcul de votre impôt sur le revenu, ainsi que la rentabilité corrigée après la vente, si vous réalisez une plus-value ou une moins-value sur votre bien immobilier.

Pour toute demande d’information, nous vous proposons de contacter l’agence Avisofi la plus proche de chez vous, en cliquant sur la carte des agences de courtiers en prêts immobiliers.

Par | 2018-07-30T11:11:31+00:00 13 mai 2018|Immobilier|0 commentaire

Laisser un commentaire