L’Etat met en place un éco-PTZ complémentaire

Vous vous êtes lancés dans une campagne de travaux pour rénover votre bien immobilier, et avez contracté un éco-PTZ auprès de votre banque ? Grâce au décret paru le 5 août, sachez que si vous n’avez pas consommé la totalité de l’enveloppe maximale de 30.000 euros lors de votre premier emprunt, vous avez droit à un éco-PTZ complémentaire. Explications.

Afin d’encourager les ménages à effectuer des travaux d’économie d’énergie chez eux, l’État a mis en place le dispositif de l’éco-prêt à taux zéro. N’exigeant aucune condition de ressources, les intérêts de ce crédit sont payés par l’État, et permettent de répartir ses dépenses liées à des travaux de rénovation dans le temps. Tout propriétaire d’une maison ou d’un appartement servant de résidence principale et construit avant le 1er janvier 1990 peut en bénéficier, pour lancer un bouquet de travaux parmi une liste précise. On peut ainsi emprunter jusqu’à 20.000 euros en lançant deux chantiers, et 30.000 euros pour trois chantiers ou plus.

Dans les trois années suivant l’obtention du premier emprunt, il est désormais possible de demander un éco-PTZ complémentaire, sans dépasser le plafond de 30.000 euros d’emprunt au total. Apparue dans la loi de finances de 2016, cette mesure, officialisée par un décret du 5 août, est effective depuis le 1er juillet dernier. Tout comme pour l’éco-PTZ initial, il est nécessaire que les travaux soient réalisés par un professionnel du BTP qualifié Reconnu garant de l’environnement (RGE).

Pour bénéficier de cet éco-PTZ complémentaire, le propriétaire doit fournir de nouveaux formulaires de demandes et de justification. De plus, il doit également être en mesure de prouver, par le biais d’une attestation établie par la première banque d’emprunt mentionnant le montant définitif de l’éco-PTZ initial, qu’il a déjà clôturé le premier crédit.

Intéressé par l’éco-PTZ complémentaire ? Sachez que la mesure durera jusqu’au 31 décembre 2018. Passé ce délai, correspondant à la date d’échéance du dispositif mis en place par l’État, aucun éco-PTZ ne pourra plus être accordé.

Par | 2016-11-24T16:34:59+00:00 23 août 2016|A la Une, Fiscalité, Prêt immobilier|Commentaires fermés sur L’Etat met en place un éco-PTZ complémentaire