Investir en résidence étudiante, une bonne idée !

Investir en résidence étudiante peut se révéler extrêmement intéressant pour un investisseur potentiel, car il y a beaucoup de demandes et peu d’offres sur le marché. Avisofi vous invite à suivre ces quelques conseils.

Investir en résidence étudiante est un marché intéressant fiscalement parlant : il garantit des revenus réguliers et vous permet de vous affranchir de la gestion.

En effet, le dispositif Censi-Bouvard sur les investissements locatifs meublés, effectif jusqu’au 31 décembre 2016, est là pour encourager tous ceux qui pourraient trouver cette idée de marché séduisante.

Cependant, faites attention ! Il existe plusieurs écueils à éviter, Avisofi veut vous les exposer brièvement :

1) Choisissez une ville dynamique

Toutes les régions sont dotées d’établissements universitaires et assimilés, mais les étudiants n’y affluent pas de manière équilibrée.

Six pôles en France sont extrêmement dynamiques à cet égard : Paris, Bordeaux, Marseille, Toulouse, Lyon et Lille.

Les chefs-lieux de région sont souvent actifs sur ce plan, comme Montpellier, Nantes ou Dijon, il est bien de ne pas les négliger. En revanche, évitez les villes dotées de petites antennes, car elles sont susceptibles de fermer à tout moment.

2) Veillez à la pertinence de l’emplacement

Dans l’idéal, une résidence étudiante devrait se situer à proximité d’un lieu d’enseignement supérieur.

Ainsi, l’étudiant peut optimiser son temps en ne prenant les transports qu’au minimum. N’oubliez pas le fait que les étudiants disposant d’un véhicule personnel sont une minorité !

Egalement, la proximité avec les commerces et toutes les autres « commodités » (transports en commun, lieux de sport, etc.) est un atout indéniable à tenir compte dans votre recherche.

3) Misez sur la durée

Vous aurez le choix entre deux types d’avantages fiscaux en investissant dans une résidence étudiante :

  • vous optez pour une réduction d’impôt (11 % du montant hors taxe de l’acquisition, avec une limite de 300 000 euros), sur une période de neuf ans,
  • Vous optez sur l’amortissement du bien, pour une période de 25 à 30 ans.

Dans tous les cas, il s’agit d’un placement dit « de garde », qui vous permet de s’assurer des revenus complémentaires ou préparer sa retraite.

 

4) Optez pour le bon gestionnaire

Différentes agences sont spécialisées dans la gestion de résidences étudiantes.

La société de gestion, avec laquelle la loi impose de signer un bail commercial pour une durée d’au moins neuf ans pour bénéficier des avantages fiscaux énumérés ci-dessus, aura la charge de gérer les visites, rédiger des actes, et percevoir des loyers, entre autres choses.

Pour une durée aussi longue, prenez le temps de démarcher plusieurs agences, car il vaut mieux s’engager auprès d’un partenaire sérieux !

Vous avez à présent les principales clés pour investir en résidence étudiante. Pour plus de conseils, n’hésitez pas à prendre toutes les informations nécessaires, et sachez que vous pouvez consulter chez Avisofi nos experts en crédit immobilier.

Par | 2019-01-31T15:50:49+00:00 1 février 2019|Fiscalité, Immobilier|Commentaires fermés sur Investir en résidence étudiante, une bonne idée !