Emprunts immobiliers : les acquéreurs en CDI restent privilégiés

Selon les derniers chiffres concernant le profil des personnes qui empruntent, les salariés en CDI sont majoritaires à se voir accorder un prêt. En comparaison, les CDD ne représentent que 1,7% des crédits accordés.

87% des emprunteurs étaient en CDI en 2017

Vous souhaitez souscrire à un emprunt bancaire dans le but d’investir dans l’immobilier ? Si l’on s’en tient aux statistiques, mieux pour vous être en CDI. Ce sont en effet les salariés sous ce type de contrat de travail qui sont le plus représentés dans la population des personnes à qui les banques accordent un crédit (87% d’entre eux). Ils sont suivis par les travailleurs non salariés (indépendants, auto-entrepreneurs, etc.), qui représentent 6%, puis par les retraités (2%). De leur côté, les personnes sous CDD ne comptent que pour 1,7% des emprunts contractés… alors même qu’actuellement, 12% de la population salariée est en CDD en France.

CDD et auto-entrepreneurs : comment emprunter ?

Alors même que le nombre de travailleurs indépendants explose en France, notamment avec le statut d’auto-entrepreneur, cette catégorie de travailleurs peine à décrocher des crédits. Souvent jugée trop précaire, leur situation financière inquiète les banques, qui se montrent réticentes à  l’idée de leur accorder une confiance suffisante pour s’engager sur plusieurs années à rembourser un crédit. En effet, lorsqu’elles étudient les dossiers, les banques prennent en compte le revenu net imposable des personnes souhaitant emprunter. Or, les auto-entrepreneurs bénéficient de plusieurs abattements fiscaux, qui réduisent considérablement ce revenu. Du côté des CDD, même son de cloche : l’emprunt sera bien plus facilement accordé si l’on se présente à deux, et que son ou sa partenaire est en CDI.

Des chiffres en désaccord avec la situation de l’emploi actuelle ?

Et pourtant, le CDI ne semble pas gagner du terrain en France, bien au contraire. Le nombre d’embauches en CDD a augmenté de dix points en 25 ans, pour représenter 12% aujourd’hui. Il est également à noter qu’en 2017, seuls 20% des CDD se sont transformés en CDI. Il faut quand même différencier les CDD très courts, tels que les emplois intérimaires ou saisonniers, des CDD dans la fonction publique en tant que vacataire, ou de remplacement, qui sont bien plus longs, et peuvent faire jouer la balance favorablement lors d’une demande de prêt. Le nombre d’emprunteurs en CDD, lui, augmente très légèrement : il était de 1,4% en 2016.

Pour toute demande d’information, nous vous proposons de contacter l’agence Avisofi la plus proche de chez vous, en cliquant sur la carte des agences de courtiers en prêts immobiliers.

Par | 2018-07-30T11:26:04+00:00 30 juillet 2018|Prêt immobilier|1 Comment

Un commentaire

  1. Barkallah 3 août 2018 à 21 h 15 min- Répondre

    Merci beaucoup d avoir realisez notre reve l achat de notre maison tu as rendu une famille heureuse merci merci merci a Stéphane c est le meilleur la familles Barkallah

Laisser un commentaire