Crédit immobilier : suspendre avant une vente

Comment faire pour envisager l’achat d’un nouveau bien, alors qu’on paye toujours le crédit immobilier de celui que l’on a pas encore réussi à vendre ? Avisofi vous éclaire.

Une mobilité de plus en plus importante

Lors d’un crédit immobilier, l’emprunteur doit rembourser de manière régulière la somme empruntée à l’organisme de prêt, ainsi que les intérêts. Ces mensualités, pouvant représenter plusieurs centaines à milliers d’euros, représentent une part non négligeable du budget pour la plupart des ménages français. Ainsi, emprunteurs et établissements bancaires se lient durant plusieurs années, parfois des dizaines, par des obligations et des devoirs formulés de manière contractuelle.

Néanmoins, ce mode de fonctionnement est en adéquation avec le style de vie que menaient les Français il y a encore trente ou quarante ans, mais ne correspond plus aux habitudes actuelles. Les divorces sont devenus plus courants, tout comme la mobilité professionnelle. C’est pourquoi les gens ont de plus en plus tendance à changer de logement au cours de leur vie.

C’est ainsi qu’un emprunteur peut se retrouver dans une situation embarrassante, en voyant ses charges augmenter, s’il cherche à acquérir un nouveau bien ou à prendre une location. En effet, si le premier bien n’a pas été vendu, il sera dans l’obligation de continuer son remboursement, et de payer un loyer ou les mensualités d’un autre crédit immobilier.

Suspendre son crédit immobilier : une solution à court terme

Pour éviter ce type de problème, il est possible de demander la suspension d’un prêt immobilier à sa banque, jusqu’à la vente du bien concerné. Il s’agit en réalité de différer le paiement des mensualités, sans néanmoins s’affranchir de les payer un jour ou l’autre. L’argent de la vente viendra solder le capital restant dû.

Attention toutefois : même en optant pour la suspension de son crédit immobilier, il reste toujours à payer les intérêts et l’assurance du prêt. De ce fait, d’un point de vue économique, cette solution n’est clairement pas la plus avantageuse. Il vous est également possible d’opter pour un prêt relais, permettant d’obtenir une avance pour acquérir un bien. Néanmoins, il faut vendre rapidement le premier bien pour bénéficier au mieux du prêt relais, qui ne peut s’étendre sur une durée que de 12 à 24 mois.

En fonction de votre situation, votre conseiller Avisofi, courtier en crédit immobilier, saura vous conseiller sur la solution qui vous apportera le plus d’avantages.

Par | 2017-07-03T00:31:08+00:00 3 juillet 2017|A la Une, Pourquoi un courtier ?, Prêt immobilier|Commentaires fermés sur Crédit immobilier : suspendre avant une vente