Comment sont calculés les intérêts intercalaires

La plupart des gens qui ont choisi d’acquérir un terrain pour construire, un bien en Vente en l’Etat Futur d’Achèvement (VEFA), ou qui ont prévu d’effectuer de gros travaux suite à leur achat, ont déjà entendu parler des intérêts intercalaires. De quoi s’agit-il ?

Les prêts immobiliers ne sont pas toujours demandés pour des biens déjà existants : il arrive que l’on en ait besoin pour construire. Dans ce cas, la totalité de la somme n’est pas versée immédiatement par la banque, mais selon l’avancée des travaux, et l’emprunteur doit rembourser des intérêts intercalaires.

Il s’agit de la rémunération de l’argent délivré par la banque, entre les versements effectués par cette dernière et la libération totale du prêt. En réalité, il est plutôt aisé de calculer le montant des intérêts intercalaires que vous aurez à régler : il suffit simplement d’appliquer le taux d’intérêt de votre prêt, à la somme qui vous a déjà été délivrée par la banque.

Expliquons cela par un exemple. Imaginons que vous souhaitiez acquérir un bien en VEFA, d’une valeur de 110 000 €. Vous empruntez pour le financer 100 000 € à 3,5 % sur 20 ans, sans prendre en compte les assurances. Dans la mesure où vous n’allez recevoir cette somme qu’en fonction de la progression des travaux (par exemple, 35 % lorsque les fondations sont achevées, 35 % à la pose de la toiture, 25% quand les travaux sont achevés et 5 % à la livraison), vous n’aurez pas à rembourser ce capital dans l’immédiat, mais uniquement à la livraison. Par contre, dès que vous commencerez à recevoir de l’argent de la banque, il vous sera demandé de payer les intérêts intercalaires.

Dans notre cas, cela donne les mensualités suivantes :

      • A partir de l’achèvement des fondations : 35 000 x 3,5 % / 12 = 103 €
      • Après la pose de la toiture : (35 000 + 35 000) x 3,5 % / 12 = 204 €
      • A l’achèvement des travaux : (35000 + 35 000 + 25 000) x 3,5 % / 12 = 278 €

Une fois votre maison livrée, et la somme intégralement reçue, le prêt définitif entre en application et la prochaine mensualité comprendra non seulement les intérêts, mais également l’amortissement du capital perçu. Bien évidemment, il faut également prendre en compte les mensualités de l’assurance, mais globalement, le calcul n’est guère plus compliqué.

Si malgré ces explications vous avez encore des questions sur les intérêts intercalaires, vous pouvez toujours faire appel à nos courtiers en crédit immobilier, qui vous donneront une réponse personnalisée en fonction de votre projet !

Par | 2016-11-24T16:35:02+00:00 30 juillet 2015|Histoire de taux, Prêt immobilier|Commentaires fermés sur Comment sont calculés les intérêts intercalaires