Ce qu’il faut retenir sur l’activité du crédit immobilier en septembre

L’observatoire Crédit Logement-CSA a publié son rapport sur le crédit immobilier concernant le mois de septembre 2015, mettant en avant la reprise des prêts à durée longue.

Le rapport publié au mois de septembre par l’observatoire Crédit Logement-CSA apporte de bonnes nouvelles au sujet de l’activité du crédit immobilier. En effet, on note une reprise des prêts à durée longue, dont le nombre avait très nettement baissé ces dernières années.O

Comment s’explique ce phénomène ? En réalité, la durée des crédits accordés dépend énormément de la situation économique des emprunteurs. Ainsi, le retour des prêts de longue durée correspond au retour des primo-accédants, achetant un logement pour la première fois, et disposant généralement de revenus plus modestes que les personnes déjà propriétaires. De ce fait, cette clientèle aura plutôt tendance à s’endetter sur des durées plus longues. Concrètement, en septembre, les crédits immobiliers de 25 à 30 ans ont représenté 21 % des prêts accordés, et ceux de 20 à 25 ans correspondaient à 34,8 % de la totalité des financements octroyés, des niveaux qui n’avaient pas été atteints depuis 2011, voire 2007, avant le début de la crise économique.

Le mois de septembre n’apporte pratiquement aucun changement concernant les taux de prêt. En moyenne, ces derniers tournent autour de 2,19 %, soit une très légère progression correspondant davantage à une progression de la primo-accession qu’à un désordre sur les marchés financiers.

Enfin, concernant le coût relatif des emprunts, le rapport de l’observatoire Crédit Logement-CSA note une certaine augmentation durant l’été, à un rythme plus rapide que les mois précédents. En effet, la moyenne des sommes empruntées correspond à 3,79 années de revenus au mois de septembre 2015, contre 3,75 années de revenus un an plus tôt. Il convient toutefois de tempérer cette hausse en rappelant que globalement, les revenus des ménages qui accomplissent ces opérations sont en cours de diminution (- 0,3 % sur les neuf premiers mois de l’année 2015).

En conclusion, ce rapport confirme le retour des primo-accédants sur le marché du crédit immobilier, ce qui correspond au climat de confiance qui règne de nouveau depuis quelques mois.

Par | 2016-11-24T16:35:02+00:00 2 novembre 2015|Immobilier, Prêt immobilier|0 commentaire

Laisser un commentaire