Bien investir dans l’immobilier (deuxième partie)

Cette semaine, Avisofi vous explique comment bien investir dans l’immobilier par le biais de la location saisonnière, de l’acquisition de terrain agricole ou forestier, et de la construction.

1. Faire de la location saisonnière

Nous avions déjà parlé lors de notre précédent article de la location classique, mais il existe un autre cas de figure extrêmement répandu : la location saisonnière. Cette solution présente ses propres avantages et inconvénients par rapport à une location à l’année. En effet, cela peut se révéler bien plus lucratif en fonction de la zone et de la période durant laquelle vous mettez votre bien en location. Toutefois, cela nécessite davantage de gestion, du fait du turn over des locataires.

2. Les terrains agricoles

Les terrains agricoles possèdent l’avantage d’être nettement moins chers au mètre carré que du terrain constructible. Si vous en avez l’usage, il peut être idéal d’investir dans ce type de propriété. Sinon, il s’agit d’un pari : à proximité des villes et villages, ce type de terrain peut se transformer à l’avenir en terrain constructible, et obtenir une valeur nettement plus élevée. Restez cependant prudent : rien ne garantit que cette situation se présente un jour, même dans un futur éloigné.

3. Les forêts et vignobles

Pour ce type de terrains, mieux vaut étudier la situation au cas par cas, en fonction du terrain convoité. En effet, l’avantage récolté ne sera pas le même, selon la parcelle qui vous intéresse. Pour de la forêt, la surface du terrain n’est pas comptabilisée dans sa totalité lors du calcul de l’ISF. Avec une exonération pouvant atteindre 75 %, cela devient rapidement intéressant pour se constituer un patrimoine immobilier diversifié.

4. Les terrains constructibles

La construction d’une maison demande davantage d’efforts que l’achat d’un logement ancien, mais le résultat est souvent extrêmement gratifiant. Quoi de mieux que de pouvoir choisir exactement l’agencement et l’organisation de son chez soi ? La première étape est de trouver un terrain constructible abordable, puis d’engager un constructeur correspondant à vos besoins. A moins que vous ne soyez partant pour la construire vous-même ?

Pour continuer à entrevoir toutes les possibilités s’offrant à vous pour bien investir dans l’immobilier, retrouvez notre article la semaine prochaine ! Et n’hésitez pas à nous contacter pour réfléchir à une solution de financement de votre projet.

Par | 2016-11-24T16:34:59+00:00 30 mai 2016|Fiscalité, Immobilier, Investir dans l'immobilier|Commentaires fermés sur Bien investir dans l’immobilier (deuxième partie)